images_1

Le mot « Trigger » vient de l’anglais et signifie « déclencheur » ou « gâchette »

Les guérisseurs du passé avaient probablement une connaissance intuitive de ces points, tout comme nos rebouteux actuels, mais on doit le développement de cette méthode au Dr Janet Travell.

les points Trigger se différencies des points d’accupuncture ou d’accupressure. Ces dernier sont de points énergétiques immatériels situés à des endroits bien précis du corps. Les points Trigger se trouvent, quant à eux, essentiellement sur les fibres musculaires et peuvent être sentis à la palpation comme de petits nodules de taille variables.

Il sont absents des muscles sains. Quand il sont présents, ils maintiennent les muscles en tension anormale, ce qui va engendrer un déséquilibre au niveau des joints et des articulations, voire coincer des nerfs, d’ou l’apparition des douleurs.

Ils ont la singularité d’êtres indolores sauf si on exerce dessus une pression ferme. Alors il deviennent très sensibles. Leur originalité est qu’il réfèrent cette douleur à distance selon des schémas bien définis.

cf: Vincent Cueff

 Il existe 2 méthodes de soin par les points trigger.

La 1ère est assez douloureuse car on appuie assez fortement sur les points.
La 2ème est douce car elle consiste en un massage sur le point et le long de la fibre musculaire concernée. 

Pour plus de détails

 

Cette technique donne d’excellents résultats pour une TENDINITE (épicondylite par ex.), une douleur lombaire matinale récalcitrante, des muscles tendus...

Venez détendre vos muscles et tendons sous les doigts de Philippe, il se fera un plaisir de compléter le traitement par un petit massage.