LHCP-red  Jean-Pierre Chamodot dans son cabinet

Texte repris de site: https://www.chamodot.org/liberation-du-coeur-pericarde/article-detaille.html

En présence d’hormones de stress, les cellules se rétractent (diminuent de volume), et quand des milliers de cellules se rétractent, les tissus du corps humain se racourcissent. La rétraction des tissus nous exerce sur notre corps des contraintes mécaniques qui déclenchent l’apparition de lésions responsables de douleurs (lombalgies sciatiques etc) et de tensions dans tout le corps. La rétraction des tissus est également à l’origine de nombreuses pathologies. Parmi ces dernières, les troubles : cardio-vasculaires (péricardite, infarctus du myocarde, hyper tension, troubles du rythme, jambes lourdes, varices, hémoroïdes), lymphatiques, hématologiques, digestifs (balonnements, hernies hiatales), respiratoires, musculo-squelettiques, hormonaux (problèmes de poids, de communication, défenses immunitaires, fatigue chronique, burn out), posturaux (cyphoses, scolioses, lordose), crâniens (migraines, acouphènes, surdité, vertiges de Ménière, occlusion), visuels, neurologiques, troubles du comportement, et du sommeil...

En se fermant, les cellules se déconnectent des champs de conscience, et l’information ne passe plus. Le champ morphogénétique (https://fr.wikipedia.org/wiki/Champ_morphog%C3%A9n%C3%A9tique) d’un organe envoie aux cellules des informations (le mode d’emploi  indispensable pour fonctionner correctement). La fermeture des cellules coupe leur connection au champ morphogénétique. Ces cellules fermées ne recoivent plus le mode d’emploi, et de ce fait dysfonctionnent. D’où l’apparition de nombreuses autres pathologies.

Les résultats de la LHCP

1)    Expansion cellulaire SANTÉ

La cellule rétractée retrouve son volume idéal (Bien-être cellulaire). Si toutes les cellules augmentent de volume, les tissus se rallongent et retrouvent leur longueur idéale (Bien-être tissulaire). Les contraintes mécaniques qui déclenchaient l’apparition de lésions ostéopathiques et autres pathologies disparaissent. Les lésions ostéopathiques elles-mêmes disparaissent, et avec elles les douleurs et les tensions dans tout le corps. Les pathologies liées aux rétractions tissulaires disparaissent également laissant place à la SANTÉ.

2)    Ouverture cellulaire, expansion de conscience, SANTÉ & BIEN-ÊTRE

Lorsque les cellules s’ouvrent, elles peuvent à nouveau manger, et recracher leurs déchets (Bien-être cellulaire), et de ce fait elles fonctionnent mieux.

Lorsque les cellules s’ouvrent, elles peuvent également se reconnecter aux champs de conscience. Les cellules d’un organe peuvent à nouveau recevoir du champ morphogénétique le mode d’emploi et donc fonctionner correctement (Bien-être cellulaire). D’où la disparition des pathologies liées au problème de fermeture cellulaire et de déconnection. Ces différentes pathologies laissent place à la SANTÉ.

Une cellule qui s’ouvre libère le champ appelé « âme » qui était enfermé à l’intérieur d’elle. Ce champ rayonne à travers la membrane cellulaire (Expansion de conscience). Le contact avec l’âme et Dieu est rétabli. Grâce à cette « complétude » retrouvée, nous pouvons à nouveau sentir la paix que nous sommes (les tourments disparaissent), la joie que nous sommes (nous retrouvons la joie de vivre), l’amour que nous sommes (nous retrouvons le contact avec nous-même donc avec l’autre, et sommes à nouveau autonomes). Tout cela est tellement agréable que nous pouvons l’appeler « BIEN-ÊTRE ».

Au revoir les problèmes : douleurs, tensions, pathologies, mal-être, séparation, isolement, manque, dépendances. 
Bonjour la vie : plaisir, détente, santé, bien-être, complétude, communication, abondance, autonomie.

CF: Jean-Pierre Chamodot